UNIVERSAL MUSIC - LA MAJOR DES MAJORS - Clean Tag & Affichage mobile & Diffusion one to one

UNIVERSAL MUSIC

Diffusion de Leaflets

LA MAJOR DES MAJORS

Catégorie : Musique
Annonceur : Universal Music
Dispositif : Board, Mobile advertising, Distribution de Leaflets

Guerilla et street marketing au cœur de la stratégie de communication des artistes du leader mondial du marché du disque.
De Deutsche Grammophon Gesellschaft créée en 1898 à Polydor en passant par Polygram, Barclay, Mercury, Island…Universal Music, c’est aujourd’hui plus de 110 ans d’histoire de la musique au travers d’artistes aussi différents qu’Eminem, Julian Perretta, Juliette, M, Neon Trees, Jamie Cullum, Florent Pagny, Bob Sinclar, Janet Jackson…ou encore Justin Bieber pour ne citer que les plus récents.
Outre la musique et leur maison de disques, ces différents artistes ont également pour point commun d’avoir fait l’objet d’opérations de street et de guerilla marketing réalisées par Urban Act dans le cadre de la promotion de leurs albums et actualités.
Ces opérations de marketing opérationnel ont ainsi pris la forme de dispositifs d’affichage board pour soutenir le lancement du nouvel album de Florent Pagny ou encore du live de M,…, de diffusion de flyers pour Bob Sinclar, Neon Trees, Janet Jackson,…, ou encore d’affichage libre sauvage pour Juliette, Abd Al Malik,… pour n’en citer que quelques uns.

Par ailleurs, à l’occasion de la sortie de l’album Relapse qui marquait le grand retour d’Eminem après un long silence discographique, Urban Act met en place une opération hors média axée sur 2 dispositifs complémentaires : un affichage mobile sous la forme d’un covering de véhicule et un dispositif clean tag grand format. En adéquation avec le côté subversif et provocateur du personnage, des Clean Tag géants représentant les contours d’un cadavre après un homicide ont ainsi été déployés dans différents quartiers à fort trafic de la capitale. En outre, dans la cadre du dispositif d’affichage mobile, un véhicule labélisé Eminem à quant à lui investi les places fortes de Paris, effectuant des haltes à proximité de spots jeunes tels que les salles de concerts, les établissements scolaires ou encore les disquaires type Fnac / Virgin afin de diffuser de fausses " pilules / bonbons " au public.

Qu’il s’agisse de provoquer, de générer du buzz, d’attiser la curiosité du public au travers d’opérations de communication évènementielles et différentiantes ou de donner une forte exposition aux artistes Universal grâce à des dispositifs émergents qui favorisent une grande proximité avec les publics visés, les différents exemples mentionnés ci-dessus attestent du rôle majeur que jouent le street et le guerilla marketing dans la stratégie de communication des artistes Universal Music.

 

universal music