Suivant
CFTC - MOBILISEZ VOUS
Affichage libre / sauvage & Affichage board

NOUS VOUS SUGGERONS EGALEMENT :

Ou quand le syndicalisme, précurseur en matière de communication publicitaire dans la rue, réinvestit l’espace urbain sous la forme d’Affichage Libre Sauvage, d’Affichage Board et de Diffusions de journaux « satiriques ».

Le syndicat CFTC, contrairement à ce que l’on pourrait penser ou croire est un des plus anciens syndicats français à l’origine de nombreux acquis sociaux (Allocations Familiales, Sécurité Sociale, Allocation chômage,…). Fier de son indépendance vis-à-vis des partis politiques, il place le salarié au cœur de ses préoccupations et considère son discours comme anti-démagogique, loin des promesses intenables et défendant une ligne réaliste.

Désireux de se démarquer et de mettre en avant sa singularité lors de la campagne électorale pour les élections prud’homales, le syndicat CFTC sollicite l’agence Urban Act pour la mise en place d’opérations publicitaires dans la rue à la fois percutantes, originales et humoristiques.

Cette prise de parole se fera au travers de 3 supports publicitaires complémentaires déployés dans les rues de la capitale sur une sélection d’arrondissements et de quartiers phares. Une campagne d’affichage libre / sauvage investit les grands axes de la capitale tandis qu’un dispositif d’affichage board sous forme d’opérations coup de poing est mis en place sur des zones à fort trafic telles que St-Lazare / Haussmann / Caumartin notamment.

Enfin, en complément de ces dispositifs émergents, les équipes d’Urban Act investissent une sélection de zones de transit à fort trafic dans le cadre de la diffusion du journal ½ heure (clin d’œil humoristique au journal 20 Minutes). Les parisiens ont ainsi eu la surprise de recevoir un journal (collector) où l’info du jour est traitée avec beaucoup d’humour.

L’objectif de cette campagne publicitaire, au ton volontairement décalé et satirique, aura non seulement permis de souligner l’importance de ces élections auprès des salariés mais également de donner un « coup de jeune » à ce syndicat historique qu’est la CFTC.

Suivant